vendredi 1 février 2008

CoursCuisine Quotidien (19.02.2008)

-------------------------------------------
à lire sur http://www.lequotidien.lu/edition/article.asp?ArticleId=13139

Dialogue culturel en cuisine

Installés tous les deux à l'ASTI, Christian Jung et Yolande Antony ont pour mission de construire une vie de quartier et d'œuvrer pour un dialogue interculturel. Une des missions de Christian Jung est d'aider les 64 associations de l'Entente de l'ancienne commune d'Eich tandis que Yolande Antony gère les activités du Kannernascht.
De notre journaliste Isabelle Ducreuzet

Christian Jung, animateur socioculturel à l'ASTI, souligne que l'Entente des sociétés de l'ancienne commune d'Eich est un regroupement qui rassemble plus d'une soixantaine d'associations locales implantées dans le quartier ou dans d'autres communes mais ayant leur siège dans le quartier .
Christian Jung organise le secrétariat des différentes associations (essentiellement luxembourgeoises) tout en veillant à faire connaître le travail de ces associations auprès du public. Les associations s'intéressent à différents thèmes, culturels, politiques, sociaux ou sportifs.
L'Entente s'occupe des différents centres culturels de Weimerskirch, de Beggen et d'Eich et son travail consiste à organiser avec la Ville de Luxembourg les différentes activités pour la gestion des salles des centres culturels.
À Beggen, grâce à l'action de l'Entente, la Ville a rajouté une annexe à la bâtisse du centre culturel. Cette extension abritera prochainement une cuisine que les associations utiliseront pour organiser des festivités.
Christian Jung explique le rôle exact de son regroupement associatif: «L'Entente soutient également les associations pour l'organisation de leurs activités culturelles et autres. Nous gérons toutes les tâches administratives pour les associations jusqu'à un certain point, puis nous donnons le dossier à la Ville de Luxembourg qui se charge de la suite. Nous sommes en quelque sorte le représentant des associations et nous centralisons les demandes qui sont très nombreuses et qui doivent être gérées. Cela facilite énormément le travail de la commune».

Échec des cours
en luxembourgeois

Le comité de l'Entente est composé de différents membres des associations locales et a décidé de mettre en place plusieurs sessions pour l'apprentissage de cours de cuisine luxembourgeoise. Initialement, les cours devaient être dispensés uniquement en luxembourgeois. Mais, selon Christian Jung : «Les premiers cours sont tombés à l'eau, car il n'y avait pas assez d'inscription. Les premiers cours devaient avoir lieu en octobre dernier et n'ont pas pu être assurés faute d'inscrits. J'ai proposé que les cours soient plus ouverts au public. Ainsi, j'ai proposé que les plats cuisinés soient à la fois luxembourgeois mais aussi français; mais l'ouverture doit aussi se pratiquer au niveau de la langue; les cours sont désormais donnés aussi en français».
Le comité de l'Entente a conclu qu'une ouverture thématique de ces cours de cuisine serait bénéfique à l'organisation et le taux de fréquentation est désormais optimal.
À la fin des cours, les participants dégustent ensemble leurs plats lors d'un moment convivial et gourmand.
Yolande Antony précise que ces cours de cuisine sont partie intégrante du travail communautaire. Un travail communautaire qui s'attache à créer des liens entre les habitants et les associations diverses.
À noter que le Kannernascht ouvrira ses portes au public le samedi 23 février, lors d'une journée portes ouvertes organisée pour faire connaître son activité auprès du grand public.

Cours culinaire

Cela se passe au centre culturel de Beggen tous les mercredis soir, de 19h30 à 21h30. Les prochaines sessions se dérouleront aux mois de mai, juin et juillet. Chaque session est composée de 8 cours. Prix: 130 euros tout inclus. Les cours sont donnés en luxembourgeois et en français et bénéficient du soutien du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle.

http://esace.canalblog.com